• Document: CONNAÎTRE SON COÛT DE PRODUCTION ET LE FAIRE BAISSER
  • Size: 288.08 KB
  • Uploaded: 2019-04-16 10:38:53
  • Status: Successfully converted


Some snippets from your converted document:

RÉSEAUX D’ÉLEVAGE POUR LE CONSEIL ET LA PROSPECTIVE COLLECTION THÉMA CONNAÎTRE SON COÛT DE PRODUCTION ET LE FAIRE BAISSER Face à une conjoncture incertaine, les exploitations bovins viande ont besoin de visibilité. L’approche du coût de production développée par l’Institut de l’Elevage a l’ambition, au travers de cet indicateur de fournir un outil de pilotage des exploitations. Ce document illustre l’application de la méthode aux élevages bovins viande de Normandie. Il apporte des références sur la base des années 2009 et 2010 et propose de mesurer l’incidence des leviers techniques disponibles pour réduire le coût de production. CALCULER LE COÛT DE Définir le niveau de charges de son atelier PRODUCTION POUR QUOI FAIRE ? Le calcul du coût de production permet de détailler les différents postes de charges pour l’atelier : Un calcul à l’échelle de - Les charges opérationnelles : l’approvisionnement des animaux (achat de concentrés, fourrages..), l’atelier l’approvisionnement des surfaces (ensemble des charges affectées aux cultures fourragères et aux cultures auto L’approche coût de production consommées), les frais d’élevage (frais vétérinaire, achat de concerne l’ensemble de l’atelier litière…). bovins viande. Les charges liées aux productions fourragères et aux - Les charges de structure : frais de mécanisation et de céréales autoconsommées sont bâtiment (dont amortissements), frais divers de gestion, prises en compte. Des coefficients frais financiers et foncier, charges salariales. de pondération permettent de répartir les postes de charges de - Les charges supplétives : les charges calculées de structure et de main d’œuvre entre rémunération des capitaux propres, du foncier en ateliers (viande, culture, lait….). propriété et de la main d’œuvre exploitant. Par convention, celle-ci est de 1,5 SMIC brut/UMO. Des charges ramenées à la > Exemple du Cas-type Naisseur grande structure (CT2) en €/100 kgvv production brute de viande vive 125 ha de SAU, 100 % herbe, 95 vêlages et 1,8 UMO (conjoncture 2009) Face à la diversité des productions 425 € { rencontrées en élevage bovins 450 viande, l’unité retenue pour le calcul 400

Recently converted files (publicly available):